Le succès de Sotchi 2014 ne se dément pas


Un an après Sotchi 2014, le succès des Jeux Olympiques d’hiver continue de faire son effet dans l’ensemble du Mouvement olympique. Qu’il s’agisse de moments sportifs spectaculaires ou des chiffres de retransmission ou encore des fantastiques nouvelles épreuves et du legs olympique durable, l’impact positif de Sotchi 2014 ne peut être surestimé. Comme l’a déclaré le président du CIO, Thomas Bach, dans son discours à la cérémonie de clôture, après 17 jours d’action olympique exceptionnelle : « Il n’y a pas de meilleur compliment que de déclarer au nom de tous les participants et au nom de tous mes collègues athlètes : c’était vrairybka chessment les Jeux des athlètes. »
En effet, les athlètsparkchess onlinees n’ont pas manqué d’être les stars du spectacle. Ils ont captivé les fans du monde entier par une série d’exploits et de performances qui ont battu tous les records dans les installations flambant neuves de Sotchi. Parmi les temps forts mentionnons seulement le saut prodigieux de l’Allemande, Carina Vogt, au tremplin de RusSki Gorki, ce qui a fait d’elle la première championne olympique du saut à ski féminin. Le Norvégien Ole Einar Bjørndalen a gagné les 12e et 13e médailles olympiques de sa carrière et est ainsi devenu le participant aux Jeux d’hiver le plus décoré de l’histoire. Quant à la Slovène Tina Maze et à la Suissesse Dominique Gisin, elles ont partagé le titre olympique de la descente alpine.
Les patineurs de vitesse néerlandais ont pour leur part affirmé leur domination sur l’annworld chess dayeau Adler, remportant huit des 12 épreuves proposées. En biathlon Darya Domracheva, du Belarus, a éclipsé ses rivales et décroché trois médailles d’or et le Canada quant à lui a réalisé chess for windows 7des doublés masculin et féminin gagnants en compétition de curling et de hockey-sur-glace.
En tout, les athlètes d’un nombre record de 88 Comités Nationaux Olympiques ont concouru à Sotchi et sept d’entre eux, Dominique, Malte, Paraguay, Timor-Leste, Togo, Tonga et Zimbabwe, y ont fait leur première apparition à des Jeux Olympiques d’hiver.
Sotchi 2014 a aussi marqué les débuts de 12 nouvelles épreuves olympiques avec le patinage artistique par équipe, le relais mixte de biathlon, le relais par équipe mixte de luge, le ski halfpipe, le ski slopestyle, le snowboardonline chess tournament slopestyle, le slalom parallèle du snowboard et le saut à ski féminin, dont c’était la première inscription au programme olympique des Jeux d’hiver. À côté des disciplines hivernales traditionnelles, ces fantastiques nouvelles épreuves ont attiré une audience mondiale de milliards de personnes avec une couverture mondiale record, que ce soit à la télévision ou sur les plateformes numériques. En tout, plus de 114 000 heures de retransmission depuis Les Jeux à Sotchi ont été diffusées dans le monde, ce qui dépasse de loin les 57 000 heures diffusées depuis Vancouver pour les Jeux Olympiquechess tempo onlines d’hiver de 2010, avec une audience mondiale décomptée de 2,1 milliards de personnes.
Les Jeux ont été diffusés par un nombre record de chaînes de télévision (412 chaînes par comparaison avec Vancouver, où elles étaient 240). Par ailleurs, 230 chaînes numériques spécialisées, dont 155 sites Web et 75 applications, ont également retransmis la couverture olympique. La retransmission olympique a connu un tournant historique puisque le niveau de la couverture numérique disponible, pour la première fois, a dépassé celui de la retransmission télévisée traditionnelle. L’usage accru des plateformes numériques par les fans olympiques a aussi été évident durant les Jeux, comme le montre le record mondial d’engagements sur le site Web du CIO www.Olympic.org qui a reçu plus de 14 millions de visites, soit plus de visiteurs lors des deux premiers jours des Jeux à Sotchi que durant l’entièreté des Jeux à Vancouver en 2010. Les fans olympiques ont également battu des records sur les réseaux sociaux avec plus de deux milliards d’impressions, toutes plateformes olympiques confondues, plus qu’à toute édition des Jeux Olympiques.
Et un an après le coup de projecteur de Sotchi 2014 sur le monde sportif, le legs procuré par les sites olympiques permet à la région hôte de continuer à organiser des compétitions de haut niveau, comme la première édition du Grand Prix russe de Formule 1 et les matches de la Ligue de hockey Kontinental, sans oublier les manifestations prévues prochainement comme les Championnats d’Europe FIBT de luge 2015, les Championnats du monde FIS de ski alpin juniors 2016 et les Championnats du monde FIBT de bobsleigh et skeleton 2017 et la Coupe du monde FIFA 2018.
Les Jeux Olympiques d’hiver sont également à l’origine d’une forte croissance touristique. Les visiteurs de Sotchi ont augmenté de 28 pour cent par rapport aux années précédentes et les stations de ski utilisées pour les Jeux accueillent un grand nombre de vacanciers, car les fans tiennent à se rendre dans la station russe pour suivre la trace de leurs héros olympiques et revivre les souvenirs spectaculaires de ces inoubliables « Jeux des athlètes ».

Trả lời

Email của bạn sẽ không được hiển thị công khai. Các trường bắt buộc được đánh dấu *